Contactez notre cabinet vétérinaire au 04 50 70 93 31
Cabinet vétérinaire
des 5 éléments


32 Av Jules Ferry
74200 Thonon-les-Bains
Tél. : 04 50 70 93 31
Consultations sur RDV
Lundi et Mercredi :  8h30- 12h /                                            15h -19h             Mardi et Vendredi : 8 h 30 - 16 h 
Samedi : 8h30 – 12h
Fermé le jeudi

Chirurgies vétérinaire à Thonon-les-Bains

Une salle est exclusivement réservée à la pratique de la chirurgie et elle est attenante à une salle de préparation.
 
La salle de préparation permet de réaliser les examens cliniques et les soins quotidiens des animaux hospitalisés.
 
Comme son nom l’indique, c’est là que l’on prépare les animaux avant la chirurgie (pose d’une voie intra-veineuse, mise sous perfusion, début de la tranquillisation puis de l’anesthésie, tonte du site opératoire).
 
Les détartrages et polissages sont réalisés sur une table de bain idéalement prévu à cet effet.
 
La salle de chirurgie est, sans être stérile, une pièce où l’hygiène est particulièrement irréprochable.
 
Elle est équipée d’un appareil d’anesthésie gazeuse (à l’isoflurane) d’une grande sécurité pour vos animaux.
Les chiens initialement anesthésiés via une injection intraveineuse sont ensuite intubés et reçoivent un apport en oxygène et en isoflurane adapté à la durée de l’intervention.
 
Deux systèmes de monitoring permettent de surveiller l’anesthésie. 
Un capnomètre qui informe du débit respiratoire prévenant ainsi les risques liés aux apnées et un oxymètre de pouls qui communique le rythme cardiaque (via le pouls lingual) et la saturation sanguine.
 
Les instruments chirurgicaux sont stérilisés (poudres décontaminantes, four à chaleur sèche), les champs opératoires sont stériles et à usages unique et la vétérinaire porte une casaque et des gants stériles à usage unique (charlotte et masque à usage unique).
 
La vétérinaire est tout fait qualifiée pour réaliser une grande variété de chirurgies :
- Des chirurgies de convenances comme les stérilisations ou des petites interventions d’ordre esthétique.
- Des chirurgies réparatrices type sutures de plaies cutanés, plaies profondes, des exérèses de masses ou tumeurs, ainsi que des chirurgies digestives plus lourdes.
 

1. Déroulement d’une chirurgie :

 

1.1 Visite préopératoire : 

Cette consultation permet de réaliser un examen clinique complet sur votre animal avant toute intervention et de vérifier s’il est en bonne santé. A cette occasion on évalue les risques de l’anesthésie, on fait le point ensemble sur le déroulement de l’interventions et les suites postopératoires. Un devis précisant le coût de l’intervention vous sera communiqué.
 

1.2 Préparation de la chirurgie : 

Une fois l’animal anesthésié et inconscient, on tond et on désinfecte soigneusement la zone opératoire (plusieurs nettoyages à la bétadine savon suivie de rinçage à l’alcool sont réalisés, puis on recouvre le site de bétadine solution).
 

1.3 Anesthésie : 

Toutes anesthésies représente un risque (même minime) pour votre animal et ce risque augmente en fonction de l’état de santé et de l’âge.  Afin de réduire ce risque le vétérinaire pèse systématiquement les animaux afin de connaître leurs poids exacts et d’adapter la dose anesthésique à administrer.
 
Un bilan préanesthésique (bilan sanguin permettant de vérifier une partie de la fonction rénale et hépatique) est systématiquement proposé pour les animaux de plus de 10 ans et selon l’état général du patient.
 
De manière systématique une voie veineuse est toujours posée (cathéter) sur les chiens afin d’injecter les sédatifs et anesthésiants, ce qui permet à la fois de réduire la dose utilisée et de pouvoir réagir rapidement en cas de complication.
L’animal est ensuite intubé et mis sous oxygène (selon la durée de l’intervention et le type raciale). L’anesthésie pouvant être poursuivie avec un anesthésique gazeux de type isoflurane.
 
En plus de la surveillance visuelle de votre animal durant l’anesthésie, un capnomètre vérifie la fréquence respiratoire et alerte en cas d’apnée et un oxymètre de pouls donne en direct le rythme cardiaque et la saturation en CO2.
 

1.4 Gestion de la douleur :

Gérer la douleur est une priorité ! Un animal qui ne souffre pas supporte mieux une anesthésie (moins de risque cardiaque) et ce rétablie plus rapidement (moins de perte d’appétit, plus de mobilité ce qui entraine une meilleure vascularisation des tissus) et rentre plus vite chez lui. Une injection anti-inflammatoire et antalgique est systématiquement réalisée pendant la chirurgie et peut être associée à une injection de morphinique selon le degré de douleur entrainé par l’intervention.
La plupart du temps les hospitalisations suite à une intervention sont de courte durée, une demi-journée à une journée.
 

2. Suites opératoires

 
La zone opérée est assez souvent protégée par un pansement. Celui-ci devra impérativement rester propre jusqu’au retrait des points, dans le cas contraire un contrôle chez votre vétérinaire s’imposera.
 
Les points de sutures doivent être retirés dans les 10-12 jours, la consultation est gratuite (compris dans les frais d’interventions) sauf s’il y a des complications indépendantes du travail chirurgical (chien ou chat qui a mangé ses points ou abimé sa cicatrice. 
 
Les fils sont parfois résorbables, cela veut dire qu’ils se dégradent naturellement au bout de 2-3 semaines, mais de manière général la vétérinaire vous invitera à présenter en contrôle votre animal afin de vérifier que la cicatrisation se passe bien.
Enfin un carcan ou collerette vous sera fournie afin de prévenir tout risque lié à un léchage excessif de la zone opéré. Son usage est souvent compliqué chez nos compagnons (stress, handicap), sans être obligatoire son port est néanmoins souvent conseillé si votre animal s’intéresse de trop près à la zone d’intervention.
 
Souvent un traitement antibiotique et anti-inflammatoire est prescrit pendant 5-6 jours des suites de l’opération.
 

3. Interventions les plus fréquentes : 

 
Chirurgie de l’appareil génital : 
- L’ovariectomie qui consiste à enlever les ovaires pour stériliser les chiennes et les chattes.
- Les mastectomies qui sont une ablation des mamelles chez les chiennes ou chattes souffrant de tumeurs mammaires. 
 
Chirurgie cutanée et sous-cutanée :
- Exérèse de kystes, verrues, tumeurs cutanées
- Sutures cutanées et musculaires sur diverses plaies  
 
Chirurgie de l’appareil urinaire : 
- La cystotomie qui consiste en une ouverture de la vessie, en général pour retirer des calculs, et les urétrostomies qui consistent en une ouverture des voies urinaires basses pour dégager des calculs. 
 
Chirurgie de l’appareil digestif : 
- L’entérotomie pour retirer un corps étranger faisant occlusion dans l’intestin 
- L’entérectomie qui consiste à enlever un morceau d’intestin, généralement à cause d’un phénomène de nécrose ou lors de présence de tumeur. 
Autres chirurgies abdominales courantes : 
- La splénectomie : retrait de la rate lorsqu’elle a été très abîmée suite à un accident ou lorsqu’elle est porteuse de tumeurs. 
- Les herniorraphies consistant en la réduction chirurgicale des hernies (ombilicale, inguinale). 
 
Le Dr MICHEL ne pratique pas la chirurgie orthopédique, qui nécessitent des compétences particulières et un matériel très spécifique (fractures, hernies discales, rupture ligamentaires…) mais travaille avec des confrères spécialistes très compétents et saura vous conseiller. 
 
De même les chirurgies particulièrement lourdes ou ophtalmiques seront référées auprès de confrères spécialistes.
Conception et Réalisation Vetoonline - 2017